samedi 12 octobre 2013

Pull Amande + Ma rencontre avec les aiguilles

Maintenant que vous connaissez mes deux premiers ouvrages au tricot (le pull Anémone et le pull Noisette), je vous présente le troisième : mon pull Amande. Celui-là, je ne peux vous le présenter que sur cintre... car il est trop grand pour moi ! Il  m'a quand même été bien utile, car il m'a servi de version d'essai pour mon fameux pull Chéri.
 

Vous avez réservé un bel accueil à mes derniers articles vous présentant mes premières réalisations au tricot, mille mercis ! 
Certaines d'entre vous m'ont interrogée sur mes débuts au tricot, alors je profite de cet article pour vous raconter (rapidement) ma rencontre avec les aiguilles.  :)

Dans les années 90, ma grand-mère maternelle nous quitte. J'ai 7 ans et j'hérite de quelques paires d'aiguilles à tricoter et d'une ou deux pelotes de laine écrue. Je demande alors à ma mère de m'apprendre à tricoter et elle m'apprend le point mousse. Je galère un peu avec mes petits doigts, et je me lasse très vite, ne sachant pas quoi faire de ma bande de point mousse pleine de trous.

Six ou sept années plus tard, à un repas de famille, je rencontre une de mes cousines qui porte un délicat gilet en "tricot-dentelle" et qui annonce qu'elle l'a fait elle même. Je l'admire jalousement. Quelques jours plus tard, je m'achète de la laine en me disant que moi aussi, je dois bien pouvoir me faire un gilet de princesse. J'apprends à tricoter le jersey endroit et le jersey envers, et j'ai du mal à imaginer comment je vais pouvoir transformer tout ça en gilet. A cette époque, je n'ai vraiment pas envie de suivre un modèle, de prendre la peine de comprendre des explications, des diagrammes... alors je me contente de faire des échantillons de jersey. 

A l'âge de 17 ans, je m'installe à Angers pour mes études et en passant devant un magasin Phildar avec ma mère, j'aperçois une écharpe à rayures. Elle me plait beaucoup et je m'achète les pelotes de fil nécessaires pour me tricoter une écharpe semblable. Je n'achète pas le catalogue pour suivre le modèle, car à ce moment, suivre des indications dans un livre me rebute toujours. Et puis, une écharpe en jersey, ça ne me semble pas bien compliqué... Je commence donc mon écharpe... mais mon point est irrégulier et les bords roulotent et ça ne me plait pas. J'abandonne. 

Six années plus tard je termine mes études. Mon diplôme en poche, je pars à la conquête du monde professionnel pleine d'ambition et de motivation... mais je me rends compte que les postes qui m'intéressent ne courent pas les rues et je déchante très vite. Pour garder le moral, j'ai besoin de me fixer de nouveaux objectifs, de me lancer des défis. Je tombe alors sur une photo du pull Owls sur lequel je craque immédiatement... je me lance dans sa confection et au bout de quelques jours je réalise que "oh mon dieu, j'ai fait un pull !".

La suite, vous la connaissez. ;-)

A votre tour maintenant, de me raconter votre rencontre avec le tricot ! 


Rendez-vous sur Hellocoton !

23 commentaires:

  1. J'aime beaucoup!!! Dommage qu'il soit trop grand pour toi... Tu dois pouvoir faire une heureuse!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ;) Je pense qu'il va aller rejoindre le dressing de ma soeur !

      Supprimer
  2. Très joli tricot ! bravo, moi j'observais petite ma grand-mère tricoter, j'ai toujours eu envie de m'y mettre jusqu'au jour où ma belle mère m'a offert des aiguilles et des pelotes et avec beaucoup de patience m'a appris les bases...j'aime beaucoup mais j'ai malheureusement peu de temps ... merci pour ce bel article!

    http://letirainboworld.blogspot.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Leti ! J'avoue que moi aussi, j'ai de plus en plus de mal à trouver du temps à consacrer au tricot !

      Supprimer
  3. Merci de nous faire partager tes débuts en tricot! De mon côté, j'ai appris les bases quand j'étais petite et à 17 ans, ça m'a prise d'un coup, j'ai voulu me faire un pull. Je pense que c'était à force de voir ma mère tricoter des pulls tous les hivers. J'ai donc fait mon pull (un modèle super simple) et depuis je ne me suis pas arrêtée! Mon rythme s'est même intensifié depuis quelques années avec tous les modèles fashion qui sortent et les inspirations que je vois sur différents blogs! Tes premiers pulls sont vraiment top! Bon we!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton message ! :) C'est vrai qu'avec tous les jolis modèles qui sortent, dur dur de résister !

      Supprimer
  4. Très joli pull!! Dommage qu'il soit trop grand!!
    C'est marrant comme l'apprentissage du tricot est souvent histoire de famille!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te remercie ! Oui mais il devrait faire une heureuse... peut-être ma soeur ? :)

      Supprimer
  5. J'ai souri en lisant comment tu avait appris à tricoter, parce que c'est quasi pareil pour moi ;-)
    Joli pull en tous cas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :) Oui, je pense que c'est souvent comme ça qu'on débute le tricot ;)

      Supprimer
  6. Merci pour ce petit récapitulatif ! Je vois que je ne suis pas la seule à avoir tenté le tricot plusieurs fois de suite. Du coup vendredi je suis allée chez Phildar j'ai pris une paire d'aiguilles circulaires, un crochet et dix pelotes de laine ! J'ai commencé mon premier vrai projet une énorme étole au point mousse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah super !! Hâte de voir ce que tu vas créer :)

      Supprimer
  7. J'adore ce pull!! Mes débuts au tricot sont semblables aux tiens... plusieurs tentatives infructueuses depuis que j'ai une dizaine d'années... ce n'est que l'année dernière que j'ai réussi mes premiers ouvrages (bonnets snoods et compagnie, des trucs "fastoches" on va dire)! Cette année je me lance dans la layette... ben oui je me dis qu'en commençant petit ça sera peut être plus encourageant mais c'est pas gagné!! En tous cas tes ouvrages sont toujours super réussis et motivants!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! Oui, les débuts sont souvent galère, mais une fois que c'est parti ! whou ! ;)

      Supprimer
  8. Mes débuts en tricot, c'est vers 11-12 ans. Je me souviens avoir commencé une écharpe, mais elle était pleine de trous et ça me semblait interminable de la finir.. Je n'ai plus jamais retouché des aiguilles, jusqu'à ce que tu postes le tuto du pull chéri. Du coup j'ai demandé à ma mère de me le tricoter (il sera bientôt prêt). Mais ça m'a donné envie de m'y mettre sérieusement. Et ton pull owls a achevé de me convaincre ! Je viens de repérer un pull "facile" de chez Phildar, pour commencer. Donc merci pour ces articles qui m'ont vraiment donné envie de me lancer dans le tricot !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça me fait super plaisir ce que tu me dis ! Si mes petites créas te donne envie de te remettre un tricot, wah ! Bon tricot !

      Supprimer
  9. Que de souvenirs... C'est aussi ma mamie qui m'a appris.. Je l'ai toujours vu un ouvrage entre les mains : tricot, couture ( ahhh les fameux tapis de rosaces entièrement cousues à la main...)... Mon tout premier ouvrage c'est un petit pull taille 6 mois pour mon cousin, je devais avoir 14 ans... Et puis j'ai longtemps arrêté. Je me suis de nouveau intéressée au tricot à la naissance de mon grand il y a presque 6 ans... et depuis je n'arrête plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas facile de s'arrêter une fois qu'on a commencé hein ! ;) Parfois j'aimerai pouvoir prendre des vacances, juste pour tricoter ! Parce qu'en ce moment, je ne peux consacrer au tricot que des petits quarts d'heure volés !

      Supprimer
  10. Trop drôle, tu racontes quasiment mon histoire avec le tricot...j'ai dû commencer un peu plus jeune à m'y mettre (vers 6 ans), puis je suis passée à autre chose à l'adolescence, comme toi, j'ai fait mes études à Angers et c'est dans ces années que ça ma repris. Puis expatriée à Paris, il faisait froid, j'ai connu la période difficile de recherche de travaille et je n'ai pas arrêté de tricoté pour éviter d'être angoissée. J'ai commencé plus tard à donner des cours de tricot, puis crochet.. et naturellement, j'en ai fait mon métier !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle chance tu as d'avoir pu en faire ton métier !!!!!

      Supprimer
  11. Tout tes pulls sont vraiment magnifiques et j'aime beaucoup ton histoire de rencontre avec les aiguilles. j'ai un peu la même à base de j'essaye de m'y mettre plusieurs fois, laisse tomber et m'y remettre. Mais j'ai enfin eu le déclic, chouette!
    Je me permet avec ce commentaire de te dire que je t'ai "décerné" un versatile blogger award pour toutes tes jolies créations et leurs très jolies photos.

    RépondreSupprimer